• POUR UN TERRITOIRE CITOYEN •
Slider

Laboratoire

  • Comprendre la citoyenneté et ses pratiques

    La citoyenneté est une notion vivante qui s’adapte au contexte local, qui évolue selon son environnement…

    Œuvrer pour la citoyenneté exige de se défaire de l’idée que cette notion n’aurait qu’une et une seule définition.

    Le laboratoire est destiné à réfléchir et construire de nouvelles méthodes, de nouveaux dispositifs qui contribuent à créer les conditions d’une citoyenneté active et créatrice de valeurs.

    Le laboratoire mène des expérimentations (chaque outil proposé par l’association a été expérimenté avant son déploiement), réalise des consultations, enquêtes, entretiens…

    2015 – Enquête Citoyenneté et Territoires

    L’enquête citoyenneté et territoire a été menée sur la base d’une consultation publique et citoyenne lancée en 2015. La consultation s’est faite auprès de deux catégories de répondants : les citoyens et les municipalités.

    Enquête Nationale 2015

    Ce travail, résultats de 250 enquêtes auprès d’élus en charge de la citoyenneté et/ou de la démocratie locale, vous invite à vous défaire de l’idée que la citoyenneté n’aurait qu’une et une seule définition, qu’elle ne présenterait d’intérêt que philosophique ou encore qu’il ne s’agirait que d’un statut défini par l’État. Ce rapport compile des données statistiques et des éléments de langages fidèles aux réponses des municipalités contributrices. (cf. annexe)

    Premiers chiffres :

    59% des élus sont conscients que cette notion relève de spécificités locales, 88% pensent que les communes portent une responsabilité dans l’émancipation citoyenne alors que 74%considèrent la citoyenneté en crise. La citoyenneté serait une priorité politique : 62% des élus attribuent une note de 7 à 9 (sur 10). Cette affirmation semble en contradiction avec la réalité de leur organisation car seules 57% des municipalités disposent d’un un élu en charge de la citoyenneté et 16 %d’un service dédié.

    2017 – Think tank « Conseils Citoyens »

    Les conseils citoyens, ont été mis en place au titre de la loi Lamy en février 2014. Ils favorisent l’expression de la parole des habitants des quartiers ainsi que la prise en compte de leur expertise d’usage dans le cadre de la politique de la ville.

    Forum_Métropolitain_Grand_Paris

    Comment les conseils citoyens se mettent-il concrètement en place ? Quels obstacles au bon fonctionnement des conseils citoyens ? Quelles solutions pour rendre les conseils citoyens plus dynamiques ? Quels leviers pour améliorer leurs contributions ? Comment assurer leur représentativité ? … sont autant de questions qui ont animés le think tank « conseils citoyens » réunissant conseillers citoyens, techniciens, associatifs, élus, institutionnels, consultants et représentants de L’État.

    Mis en place avec l’espace de ressource www.conseils-citoyens.fr et l’association Décider Ensemble, ce think tank a établi ses conclusions à l’occasion d’une matinée de travail qui a eu lieu le 24 novembre 2017 au Forum Métropolitain du Grand Paris. Une des suite de ces conclusions a été la diffusion libre des cahiers du conseiller citoyen.

    2018 – La Consultation Nationale « C’est quoi une ville citoyenne ? »

    « C’est quoi une ville citoyenne ? »

    « Empreintes Citoyennes », a lancé une consultation pour répondre aux questions telles que :

    • Quelle gouvernance pour favoriser l’engagement et la responsabilisation du citoyen ?
    • Comment contribuer à l’émancipation d’attitudes et de comportements citoyens ?
    • Par quels moyens consolider la relation de confiance entre municipalité et citoyens ?
    • Quels dispositifs pour replacer les citoyens au cœur de la vie et des décisions de la ville ?

    Soutenu par ses partenaires, la ville d’Hazebrouck et le Comité 21, et par un groupe de travail pluridisciplinaire (Villes d’Angers, de Kingersheim, conseillers citoyens, CNDP, CGDD, AMF, label ville Internet, label Villes et Villages fleuris, Association Gestes Propres…), l’association a lancé en 2018 une consultation nationale en 2 temps

    Les rencontres citoyennes

    Organisées dans une quinzaine de villes sur le territoire national. Les rencontres citoyennes interpellaient les habitants pour qu’ils répondent à la question « C’est quoi une ville citoyenne ? ». Les propositions ont été immortalisées sous forme de photos que vous retrouverez sur la page Facebook dédiée.

    Les entretiens acteurs

    Des acteurs du domaine associatif et de l’innovation démocratique, des agents territoriaux, des représentants de centres sociaux, des universitaires… ont participé aux entretiens permettant de cibler les enjeux principaux de la ville citoyenne. Retrouvez la synthèse des auditions dans les cahiers de contribution

    2019 – Enquête Citoyenneté et Participation

    En 2019 pour conclure le dispositif de consultation « C’est quoi une ville citoyenne ?», l’association a administré un questionnaire en ligne. Les questions ont été élaborées à partir des informations obtenues lors de la consultation de 2018.

    Premiers chiffres :

    Être citoyen c’est agir en faveur de l’intérêt général et collectif pour près de 67 % des contributeurs. Pour autant, le vote reste le moyen qui incarne le plus la participation citoyenne (92% des répondants).

    Si près de 98 % des répondants considèrent nécessaire la participation des citoyens à la vie et aux prises de décision de la commune, 80% estiment qu’ils ne participent pas assez.

     Les pré requis pour favoriser la participation citoyenne :

    • Une réelle considération et prise en compte de l’expertise d’usage des citoyens (plus de 60%),
    • La qualité de l’information pour 54%, à toutes les étapes du processus (tant pour l’annonce des instances que pour le traitement des contributions citoyennes),
    • La pédagogie sur le fonctionnement et les compétences de la vie publique pour 45 %,
    • L’éducation et responsabilisation citoyenne pour près de 30 %.

    Des infos à la marge qui restent marquantes :

    Seuls 2,68 % des répondants considèrent que le citoyen n’a pas à participer et que son rôle est d’élire et de laisser les élus décider.

    Pour 2,51% des répondants, les citoyens devraient être obligés de participer aux décisions.

    En Action